Contenu principal

Tradition et modernité

La Saxe : un Land de diversité et de beauté. Envie de découvrir la silhouette pittoresque de la vieille ville de Dresde ou plutôt d’explorer la palpitante Leipzig ? D’une baignade dans l’un des nombreux lacs ou d’une excursion dans les monts Métallifères ? De voir une course automobile au Sachsenring ou de passer une soirée décontractée au Semperoper de Dresde ? La Saxe est marquée par la diversité, tant dans ses paysages que chez ses habitants. 

La « Silicon Saxony », au cœur de l’innovation 

La première locomotive d’Allemagne, le premier bateau à vapeur et les premiers métiers à tisser mécaniques furent construits par des Saxons. En Saxe furent aussi inventés les filtres à café et les sachets de thé, ainsi que bien d’autres objets qui font partie de notre quotidien. L’itinéraire de la « Route du patrimoine industriel » mène à des musées et à des sites de production encore actifs datant de l’époque de l’industrialisation.

Aujourd’hui encore, le Land de Saxe est synonyme d’innovation. Au cours des vingt dernières années, de nombreuses jeunes pousses du secteur des technologies de l’information se sont installées dans la « Silicon Saxony » autour de la capitale du Land, Dresde. La Saxe est un site important de la microélectronique en Europe : 2 300 entreprises employant au total près de 60 000 personnes y travaillent dans ce secteur. L’avenir de la mobilité prend forme en Saxe : Volkswagen construit la voiture électrique ID.3 à Zwickau, tandis que Daimler développe et fabrique des batteries lithium-ion de pointe à Kamenz.

L’artisanat traditionnel est ancré jusqu’à aujourd’hui dans l’État libre de Saxe : que ce soit l’art du bois des monts Métallifères, la porcelaine de Meissen ou les montres de haute qualité de Glashütte : les produits fabriqués à la main dans les ateliers de Saxe sont connus dans le monde entier.

Liberté et démocratie

Plus de 70 000 personnes se sont rassemblées le 9 octobre 1989 devant l’église Saint-Nicolas de Leipzig. Munies de banderoles, elles ont défilé dans la ville en criant : « Nous sommes le peuple » et « Pas de violence ». De là, les « manifestations du lundi » se sont étendues, devenant un mouvement de contestation à l’échelle du Land. La Révolution pacifique a conduit, en quelques semaines seulement, à la chute du Mur. 

Lorsque la monarchie fut abolie en Allemagne après la fin de la Première Guerre mondiale, un conseil des ouvriers et des soldats proclama la « République de Saxe » le 10 novembre 1918. Trois jours plus tard, le roi Frédéric-Auguste III abdiqua. Le terme « République » n’eut pas une longue vie. Il fut rapidement remplacé par le terme allemand « Freistaat » ou « État libre », qui connut un plus grand succès. Après la Révolution pacifique, la Saxe, qui avait été divisée sous la RDA, redevint un Land en 1990 et put renouer avec sa tradition démocratique d’État libre.  

Nature, culture, musique

De la région vallonnée du Vogtland à l’ouest jusqu’aux plaines et lacs de Haute-Lusace à l’extrême est, en passant par la Suisse saxonne et les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO de la région minière des monts Métallifères/Krušnohoří : la Saxe allie nature et culture, tradition et modernité sous le signe de la diversité.

L’État libre de Saxe est également une destination touristique populaire en raison de son riche patrimoine culturel : Jean-Sébastien Bach, Félix Mendelssohn Bartholdy, Richard Wagner, Robert Schumann et de nombreux autres grands compositeurs y ont laissé leur empreinte. À ce jour, le Land présente un paysage musical diversifié. On y trouve également des trésors d’art sacré dans des églises et monastères, ainsi que des constructions remarquables issues d’un millénaire d’histoire architecturale. Les vins saxons, le Stollen de Noël de Dresde ou le pain d’épices de Pulsnitz sont des spécialités régionales bien connues. 

Lien vers le site Internet du Land de