Contenu principal

Au pays des « animaux musiciens »

En arrivant sur la place du marché de la ville de Brême, les visiteurs découvrent sur le côté du somptueux hôtel de ville, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, quatre animaux en bronze : un âne, un chien, un chat et un coq perchés les uns sur les autres. Il s’agit de la célèbre statue des « Animaux musiciens de Brême », érigée en 1953 par Gerhard Marcks en hommage au conte éponyme des frères Grimm. Elle est devenue l’emblème de la ville hanséatique. Comme ces animaux, de nombreuses personnes sont venues s’installer dans cette ville située le long du fleuve Weser à la recherche d’une vie meilleure. 

Deux villes, un Land

Avec Berlin et Hambourg, Brême est l’une des trois villes-États d’Allemagne. Elle constitue ainsi non seulement une ville, mais également l’un des 16 Länder allemands. En fait, le Land de Brême, appelé officiellement « ville hanséatique libre de Brême », se compose de deux villes enclavées dans le Land de Basse-Saxe et séparées d’une distance de 60 km l’une de l’autre : Brême proprement dit et Bremerhaven. Ainsi, Brême est un État à deux villes. L’origine de cette structure unique sous cette forme en Allemagne remonte à bien avant la création du Land de Brême en 1947. Au 19e siècle, en raison de sa forte croissance économique et de l’ensablement du fleuve, la ville de Brême a besoin d’un port à l’embouchure de la mer du Nord. En 1827, elle signe un traité avec le royaume de Hanovre qui va donner naissance à la ville actuelle de Bremerhaven. 

Un port et un pôle de recherche de premier plan

Brême, l’une des principales villes de la Ligue hanséatique, qui regroupe les villes marchandes de l’Europe du Nord autour de la mer Baltique, est depuis le Moyen-Âge un port important situé sur la Weser. Aujourd’hui encore, c’est le deuxième port allemand en tonnage après Hambourg mais aussi une ville industrielle avec entre autres l’industrie alimentaire (Beck’s, Mondelez), la construction navale (Lürssen), l’automobile (Mercedes-Benz) et l’aéronautique (Airbus group). On y produit une bière blonde pils connue dans le monde entier : Beck’s. Brême et Bremerhaven constituent également un grand pôle de recherche allemand, notamment dans les domaines de la recherche marine et polaire et dans les technologies spatiales. 

L’histoire à portée de main

Dans ces villes portuaires à l’ambiance maritime si particulière, l’eau joue un rôle clé qui se reflète dans la vie culturelle. De nombreux musées sont consacrés à l’histoire portuaire de Brême, à l’instar de l’entrepôt historique de coton « Speicher XI », où les visiteurs peuvent découvrir de manière très vivante 120 ans de l’histoire du port. Des témoins contemporains y évoquent leur travail dans le port et en mer. On peut toucher des échantillons, hisser des sacs, charger un navire ou encore apprendre à faire des nœuds. De nombreux évènements culturels ont lieu également sur les berges du fleuve.  

Lien vers le site Internet du Land de