Contenu principal

Carsten Sander photographie aussi bien des célébrités, des responsables politiques et des sportifs que des personnes rencontrées par hasard dans la rue – et les aligne sans distinction. Son projet intitulé « 1000 Gesichter der Europäischen Union » (1000 visages de l’Union européenne) est une manifestation d’impressions européennes, une œuvre sur la coexistence pacifique, la tolérance et les valeurs communes. S’inscrivant dans l’esprit contemporain, le projet se concentre sur l’humanité, le caractère émotionnel et la force visionnaire de l’idée européenne. Pour cela, il voyage dans l’Europe entière : de Dublin à Bilbao, de Riga à Madrid.

Une partie de l’exposition « Faces of Europe » dans le bâtiment Justus Lipsius à Bruxelles.
Une partie de l’exposition « Faces of Europe » dans le bâtiment Justus Lipsius à Bruxelles. © Vanessa Sánchez Fernández/Auswärtiges Amt

À l’aide de photos et de déclarations personnelles sur l’importance de l’Europe, l’artiste cherche à illustrer ce qui unit ou sépare les sujets de ses portraits. Dans des étapes choisies au cours de ce voyage, l’équipe présente des protagonistes européens grâce à des interviews audio et vidéo. C’est ainsi que se dessine un panorama post-national d’horizons européens et de valeurs partagées. À travers ce projet, l’artiste souhaite amener les Européennes et les Européens à se mobiliser pour l’idée européenne.

Faces of Europe : Un projet qui continue de grandir

Le cycle des expositions commence avec le lancement de la présidence dans le bâtiment du Conseil de l’Union européenne à Bruxelles (Justus Lipsius). D’autres lieux d’exposition sont notamment prévus à Strasbourg, Madrid, Luxembourg, Dublin, Varsovie, Berlin, Munich, Shanghai ou Moscou. Les expositions s’accompagnent d’un bel ouvrage illustré et d’un catalogue discursif. D’autres formats de médias comme des podcasts, des entretiens, des séries d’interviews et une campagne sur les réseaux sociaux viennent enrichir le projet.

Faces of Europe: Ein Projekt im Wachstum