Contenu principal

Cette réunion a lieu tous les six mois, avant le début de la présidence suivante du Conseil de l’Union européenne. L’Allemagne prendra la présidence le 1er juillet 2020. Le secrétaire d’État Miguel Berger et la secrétaire générale Helga-Maria Schmid ont coprésidé la réunion.

La réunion informelle a permis à l’Allemagne de présenter les priorités de sa présidence du Conseil de l’UE aux participants. L’objectif est de surmonter ensemble la crise du Covid-19 et de faire face à son impact social et économique, mais aussi de tirer les leçons de la crise. Conformément à la devise de la présidence allemande « Tous ensemble pour relancer l’Europe », le secrétaire d’État Miguel Berger a souligné que l’Allemagne fera tout ce qui est en son pouvoir pour renforcer l’UE en tant qu’acteur souverain et solidaire, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. 

Parmi les autres questions importantes que la présidence allemande souhaite aborder figurent les négociations sur le cadre financier pluriannuel (CFP) et les futures relations de l’UE avec la Grande-Bretagne, ainsi que la protection du climat, la numérisation, le renforcement de la cohésion sociale et de l’État de droit, et le rôle de l’UE dans le monde.

Afin d’atteindre les objectifs fixés, il est nécessaire de définir clairement les priorités et d’instaurer une coopération étroite entre tous les acteurs concernés. Durant sa présidence, l’Allemagne s’efforcera de trouver des solutions et des compromis afin que l’UE sorte plus forte de la crise.

Au cours d’une discussion ouverte et confiante, les participants ont échangé leurs points de vue sur les moyens à mettre en œuvre pour renforcer la souveraineté européenne en temps de crise. Par ailleurs, les secrétaires d’État et les secrétaires généraux ont pu, durant la visioconférence, partager les expériences de leurs ministères en matière de gestion de la pandémie de COVID-19.