Contenu principal

À l’occasion de l’approbation politique du programme de 18 mois établi par la future présidence allemande, portugaise et slovène du Conseil de l’UE, ainsi que par le haut représentant qui préside le Conseil des affaires étrangères, les partenaires de la présidence tripartite ont fait la déclaration suivante :

Michael ROTH, ministre adjoint chargé des Affaires européennes : 

En 2007, nous formions déjà la première présidence tripartite du Conseil de l’Union européenne. Aujourd’hui, en 2020, en pleine crise du coronavirus, il nous aurait fallu l’inventer. Nous avons défini un programme commun pour les 18 prochains mois. Afin de le mener à bien, nous devrons faire preuve d’endurance. C’est ensemble que nous devons surmonter la crise du coronavirus. Dans le même temps, nous devons poursuivre notre engagement pour la construction d’une Europe plus sociale, plus durable et plus démocratique. Tout particulièrement en ces temps de crise, l’Europe doit être fidèle à ses valeurs et renforcer l’État de droit dans tous les États membres de l’UE. Il nous faut également donner une réponse solidaire aux questions de migration et poursuivre la lutte contre le changement climatique. 

Ana Paula ZACARIAS, secrétaire d’État portugaise chargée des Affaires européennes : 

Nous avons créé un véritable « esprit tripartite ». Le programme du trio de présidences reflète notre vision commune de ce que devraient être les priorités de l’Union européenne au cours des 18 prochains mois. Il comprend des solutions européennes permettant d’améliorer la résilience de nos économies face à la crise économique sans précédent engendrée par la pandémie de Covid-19. Notre programme tripartite met l’accent tout spécialement sur la dimension sociale de la crise ainsi que sur la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux. Le sommet social qui se tiendra en mai 2021 devrait donner un élan politique à cet objectif.

Gašper DOVŽAN, secrétaire d’État du ministère des Affaires étrangères de la Slovénie : 

La Slovénie se réjouit d’assurer pour la seconde fois la présidence du Conseil de l’UE, et ce en l’excellente compagnie de ses amis allemands et portugais. Afin de rétablir le fonctionnement complet des sociétés et des économies européennes, nous devons promouvoir une croissance durable et inclusive dans laquelle il nous faut intégrer la transition vers une économie verte et la transformation numérique. Nous devons en outre améliorer la résilience de l’Europe en élaborant des plans pour la gestion des situations d’urgence telles que les pandémies, les cyberattaques à l’échelle mondiale ou la pression migratoire. La présidence tripartite mènera par ailleurs une politique de voisinage ambitieuse à l’est et au sud.

Contexte :

L’Allemagne assurera avec le Portugal et la Slovénie une présidence dite « tripartite » du Conseil de l’Union européenne du 1er juillet 2020 au 31 décembre 2021. En 2007/2008, ces trois pays avaient déjà formé le premier trio de présidences de l’histoire de l’UE. Chaque trio présidentiel du Conseil de l’Union européenne élabore un projet de programme pour ses 18 mois de présidence (programme de 18 mois du Conseil ou programme tripartite), en collaboration avec le président du Conseil, la Commission et, pour les questions relevant des relations extérieures de l’UE, avec le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.   

Le 16 juin 2020, le Conseil des affaires générales tiendra un débat public d’orientation sur ce programme. L’adoption officielle interviendra ensuite dans le cadre d’une procédure écrite qui devrait se terminer d’ici la fin de la semaine. Dès la première semaine du mois de juin, le conseil des ministres fédéral a approuvé, parallèlement au Portugal et à la Slovénie, le projet commun de programme tripartite. 

L’adoption du programme tripartite a ainsi clôturé un processus de coordination de plus d’un an avec le Portugal et la Slovénie. Le programme tripartite constitue la base commune de la collaboration étroite entre les trois présidences et contribue ainsi à la cohérence du programme de l’Union européenne.

Cliquez ici pour voir la présentation du programme de 18 mois du Conseil par les futures présidences allemande, portugaise et slovène lors de la réunion virtuelle du Conseil des affaires générales (CAG) (uniquement en anglais).