Contenu principal

Le ministre fédéral de l’Économie Peter Altmaier déclare : 

Au cours des six derniers mois, dans le cadre de la présidence du Conseil de l’Union européenne, nous avons délivré des impulsions politiques importantes pour surmonter la pandémie de Covid-19 et ses répercussions économiques. Mais de gros efforts communs resteront nécessaires en 2021 pour remettre durablement l’économie européenne sur le chemin de la croissance. Je suis très heureux de la bonne coopération et de la proximité des échanges avec nos partenaires dans ce trio que sont le Portugal et la Slovénie. Ils vont poursuivre durant leurs présidences respectives du Conseil de l’UE la mise en oeuvre du programme économique de l’Union européenne, avec détermination et ambition. Je les soutiendrai en cela de toutes mes forces !

Faisant suite aux progrès réalisés sous la présidence allemande du Conseil de l’UE, cet échange a pour objectif de s’entendre avec le Portugal et la Slovénie sur les priorités que les partenaires au trio doivent faire avancer. Parmi les thèmes importants à traiter en 2021 figurent notamment la mise en oeuvre de l’outil de relance européen « Next Generation EU », l’ouverture de la nouvelle période de financement des fonds structurels de l’UE, le lancement de nouveaux programmes sectoriels du cadre financier pluriannuel ainsi que des propositions cruciales de la Commission européenne issues des intenses débats tenus sous la présidence allemande du Conseil de l’UE. Ces propositions comprennent entre autres la stratégie industrielle de l’UE revue à la lumière de la pandémie de Covid-19, des projets de modernisation du droit européen de la concurrence, une nouvelle stratégie de politique commerciale de l’Union européenne, des propositions concernant l’intelligence artificielle et les services numériques, ainsi que le remaniement du cadre juridique en matière d’énergie et de politique climatique qui doit permettre d’atteindre l’objectif climatique européen adapté pour 2030.

À la visioconférence d’aujourd’hui participent du côté portugais le secrétaire d’État et ministre de l’Économie et de la Transition numérique Pedro Siza Vieira, le ministre de l’Environnement et de l’Action climatique João Pedro Matos Fernandes, le ministre de la Planification Nelson de Souza et la ministre pour la cohésion territorial Dr. Ana Maria Pereira Abrunhosa, du côté slovène le ministre du Développement économique et de la Technologie Zdravko Počivalšek et le ministre de l’Infrastructure Jernej Vrtovec, ainsi que d’autres secrétaires d’État des deux pays.