Contenu principal

Sous la présidence de la ministre fédérale de l’Alimentation et de l’Agriculture, Julia Klöckner, les ministres européens de la Pêche se sont mis d’accord ce matin à Bruxelles – après une longue nuit de négociations –sur les totaux admissibles de captures (TAC) et les quotas de pêche 2021 en mer du Nord et dans l’Atlantique Nord ainsi que dans d’autres eaux européennes et internationales. Les négociations sur la gestion des stocks partagés avec le Royaume-Uni ont été compliquées et superposées par les négociations en cours sur le Brexit.

Les États membres ont donc suivi l’approche commune de la Commission européenne et de la présidence allemande du Conseil, à savoir la fixation, pour ces stocks, de quotas provisoires applicables pendant les trois premiers mois de l’année à venir. Pour la plupart de ces stocks, les quotas ont été fixés sur la base d’un report de 25 % des quotas de 2020. Des exceptions avec des pourcentages de capture plus élevés s’appliquent au maquereau, au merlan bleu et au chinchard, étant donné que ces stocks sont exploités notamment en début d’année.

Commentaire de la ministre fédérale de la Pêche, Julia Klöckner :

Notre accord sur les quotas provisoires est la garantie pour nos pêcheurs européens de pouvoir continuer à pêcher à partir du 1er janvier. Ce qui était important pour nous, c’est une gestion durable – nous voulons des stocks de poissons qui se régénèrent bien. Dans le même temps, nous tenons compte du fait que pour certaines régions, la pêche revêt une très grande importance économique et représente une forte valeur identitaire. Les questions socio-économiques font donc toujours partie intégrante de la durabilité. Avec nos décisions, nous avons trouvé un bon équilibre à cet égard.

Outre les quotas pour la mer du Nord et l’Atlantique du Nord-Est, des possibilités de pêche ont également été convenues pour certaines espèces d’eau profonde ainsi que pour la Méditerranée et la mer Noire.

Quotas provisoires de l’UE et de l’Allemagne pour la période de janvier à mars 2021 pour les principaux stocks de la mer du Nord – entre parenthèses le pourcentage par rapport aux quotas de 2020

StockQuota de l’UE
(en tonnes)
Quota allemand
(en tonnes)
Hareng (25 %)43 7939 851
Plie (25 %)16 0481 294
Lieu noir (25 %)7 9352 079
Cabillaud (25 %) 1 621396
Églefin (25 %) 1 099225
Maquereau (65 %)
(Atlantique du Nord-Est)
99 70014 050
Merlan bleu (65 %)
(Atlantique du Nord-Est) 
170 17412 592