Contenu principal

Des représentantes et représentants de haut niveau du monde politique, scientifique, des ministères et des autorités de la concurrence ainsi que de l’économie et du barreau discutent des questions relatives à l’agenda européen de la concurrence.

Le ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie, M. Peter Altmaier, s’est exprimé à ce propos :

La pandémie de Covid-19 vient accentuer les défis actuels que représentent la numérisation et la mondialisation. Nous avons besoin de conditions de concurrence équitables dans l’économie des plateformes et dans la concurrence entre les systèmes avec des entreprises qui sont soutenues par des États tiers et qui ne sont ainsi pas soumises aux règles de l’UE sur les aides d’État. Je me réjouis que la Commission européenne ait réagi sur ce point avec un agenda de la concurrence ambitieux. Notre objectif commun est de garantir des conditions de concurrence équitables pour le marché intérieur de l’Union européenne à l’avenir également. Nous allons profiter de la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne pour accompagner les différentes initiatives de manière constructive.

Le ministre fédéral des affaires économiques et de l'énergie, Peter Altmaier, et la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager

L’événement, auquel participera également la vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager, se concentrera notamment sur la question de savoir comment contrer les effets de distorsion des subventions des pays étrangers sur le marché intérieur. Il sera également question de savoir comment traiter de manière appropriée les entreprises numériques qui ont une forte position sur le marché.