Contenu principal

L’objectif d’Earth Speakr est de susciter un échange d’idées sur l’avenir de la planète et le changement climatique entre toutes les générations en Europe. Pour toucher davantage d’enfants et de jeunes en Europe et engager un dialogue direct avec les responsables politiques, les ambassades d’Allemagne organisent avec les Goethe-Instituts, dans 24 États membres de l’UE et en Grande-Bretagne, des manifestations en deux parties destinées au jeune public du 14 septembre au mois de décembre 2020. 

Dans des ateliers préparatoires réalisés dans les Goethe-Instituts, les enfants et les jeunes découvrent l’œuvre d’art et créent des messages dans leurs environnement, contribuant ainsi activement à l’œuvre d’art qui a été lancée le 1er juillet. Dans un débat à l’ambassade d’Allemagne, ils présentent ensuite leurs messages et échangent directement avec les décideurs et décideuses politiques. Le premier atelier a lieu le 14 septembre à Naples, puis suivront Dublin (19/09), Bucarest (19/09) et Ljubljana (24/09).

Andreas Görgen, directeur général de la culture et de la communication au ministère fédéral des Affaires étrangères, souligne :

 Ce projet participatif montre que les processus culturels sont beaucoup plus importants que les produits. Ce qui compte, c’est la participation, l’action commune et le développement actif de notre espace public européen. La culture, surtout quand elle se définit comme un processus, est essentielle pour que tous puissent se rencontrer sur un pied d’égalité, en incluant notamment la jeune génération. Earth Speakr nous met au défi : celui de s’engager pour les jeunes européennes et européens, celui de s’ouvrir aux messages de la jeunesse pour les adultes et les dirigeants d’aujourd’hui. Avec ce projet à l’échelle de l’UE, nous tenons expressément à traverser les frontières : celles qui séparent les langues, les générations ou encore les États.

Le secrétaire général du Goethe-Institut Johannes Ebert souligne l’importance d’impliquer davantage les jeunes dans la construction européenne : 

Les décisions importantes sur l’avenir de l’Europe sont le plus souvent prises par des adultes. Des mouvements comme « Fridays for future » montrent pourtant que les jeunes et les enfants se préoccupent énormément des défis de nos sociétés et veulent faire avancer les choses. Leurs perspectives progressistes forment une contribution importante à la construction de nos sociétés. Car l’avenir commence aujourd’hui. C’est pourquoi nous voulons intégrer plus fortement ces opinions dans le débat européen et promouvoir les rencontres transgénérationnelles au sein de l’UE. Cette approche, qui est à la base de Earth Speakr, est aussi celle du Goethe-Institut dans un grand nombre de ses autres projets internationaux dans le domaine de la jeunesse. Nous sommes donc très heureux d’avoir pu soutenir l’œuvre d’art d’Olafur Eliasson dès ses prémisses, dans des ateliers de préparation organisés dans nos Goethe-Instituts d’Europe. La série de débats organisés en coopération avec les représentations allemandes à l’étranger va permettre d’intensifier encore les échanges entre les enfants et les responsables politiques.

Avec une application et un site Internet interactif disponibles dans les 24 langues officielles de l’UE, des installations en réalité augmentée et des présentations audiovisuelles à Bruxelles, à Berlin et dans le réseau européen, Earth Speakr est le plus important projet du programme culturel du gouvernement fédéral à l’occasion de la présidence allemande du Conseil de l’UE en 2020.

L’œuvre de l’artiste islando-danois Olafur Eliasson a été créée en coopération avec son studio, des enfants et des jeunes, des partenaires créatifs et un groupe de scientifiques et d’experts. Earth Speakr est subventionné par le ministère fédéral des Affaires étrangères dans le cadre du programme culturel de la présidence allemande du Conseil de l’UE et réalisé en coopération avec les Goethe-Instituts, où des ateliers de préparation ont par exemple été organisés. 

Des informations sur l’ensemble du programme culturel de la présidence allemande du Conseil de l’UE sont disponibles ici