Contenu principal

Outre le ministre Peter Altmaier, le ministre-président de la Saxe-Anhalt, Reiner Haseloff, la ministre de lEurope de Saxe, Katja Meier, les ministres européens chargés de la cohésion, la commissaire européenne aux régions, Elisa Ferreira, des membres du Parlement européen, à savoir le président de la Commission du développement régional, Younous Omarjee, ainsi que les co-rapporteurs sur le règlement général relatif à la politique de cohésion, Andrey Novakov et Constanze Krehl, ainsi que des représentants du comité économique et social européen, participeront à cette conférence. Initialement prévue à Halle-sur-Saale avec la participation des länder de Saxe-Anhalt et de Saxe, elle sera désormais réalisée dans un format virtuel en raison de la pandémie.

Le ministre fédéral Peter Altmaier a déclaré à ce propos : 

Nous ne pouvons sortir de la crise quavec une Europe forte. Dans ce contexte, les régions, les villes et les communes dEurope jouent un rôle décisif. Les fonds européens supplémentaires mis à disposition dans le cadre de la politique de cohésion sont un signal important pour le renforcement de la force dinnovation et de la compétitivité des régions.

Dans leurs interventions, les membres du Parlement européen ont souligné limportance de la politique structurelle pour les régions européennes en affirmant quaucune ville ni aucune région ne doit être laissée pour compte.

La commissaire européenne aux régions, Elisa Ferreira, a mis en exergue les opportunités que présentent les instruments mis à disposition pour réussir la transition verte et en matière dinnovation : 

En allouant des fonds de cohésion supplémentaires à hauteur de 47 milliards deuros, nous apportons une contribution importante à la relance après la crise. Il convient de mettre en place des stratégies cohérentes et à long terme qui soient adaptées aux besoins et aux potentiels sur place afin de préparer rapidement la transition verte et numérique.

Reiner Haseloff, ministre-président de Saxe-Anhalt a souligné : 

La Saxe-Anhalt est confrontée à des défis majeurs en ce qui concerne la transition vers une économie et une société climatiquement neutres, la numérisation et le changement démographique. Grâce aux Fonds structurels de lUE et avec le soutien de linitiative REACT-EU ainsi que du Fonds pour une transition juste, nous réussirons à faire de la Saxe-Anhalt et de toute lAllemagne centrale une région davenir innovante et climatiquement neutre.

La ministre de lEurope de Saxe, Katja Meier, a déclaré : 

Nous avons besoin plus que jamais de la politique européenne de cohésion pour surmonter la crise du coronavirus et pour atteindre les objectifs européens en matière de lutte contre le changement climatique. Les Fonds structurels de lUE et le Fonds pour une transition juste sont autant dinstruments supplémentaires adaptés aux besoins régionaux, qui peuvent apporter une contribution précieuse tant à la gestion de la crise quà la croissance et à lemploi. Cela est notamment vrai pour les régions telles que la Saxe, qui est particulièrement concernée par les mutations structurelles.