Contenu principal

Visioconférence des ministres de la jeunesse de l’UE

La ministre fédérale Franziska Giffey a présidé la visioconférence des ministres de la jeunesse de l’Union européenne © BMAS / J. Oellermann
Schließen

La présidence allemande du Conseil a présenté tout d’abord les conclusions du Conseil visant à favoriser la sensibilisation démocratique et l’engagement démocratique chez les jeunes en Europe. Celles-ci portent notamment sur la façon de promouvoir la démocratie dans le domaine de la jeunesse et visent à envoyer un signal en faveur d’une Europe démocratique et de la participation des jeunes.

La présidence a informé ensuite les ministres sur la résolution du Conseil relative au programme de travail européen sur la jeunesse. Ce programme a pour objectif de renforcer les structures du travail européen dans le domaine de la jeunesse et d’améliorer la mise en réseau des différents acteurs.

La réunion a été principalement axée sur une discussion sur la mobilité des jeunes pendant et après la pandémie de Covid-19. Le débat a porté en particulier sur les répercussions de la pandémie sur les échanges internationaux de jeunes ainsi que sur la revitalisation de ces échanges et des activités transfrontalières de volontariat après la pandémie. Ces questions et les mesures correspondantes ont également été abordées lors d’un petit-déjeuner de travail virtuel avec des représentantes et représentants de la jeunesse organisé par la présidence allemande en amont de la visioconférence. 

Enfin, la présidence allemande a informé les ministres sur l’état d’avancement des négociations entre le Conseil de l’UE et le Parlement européen concernant le règlement relatif au corps européen de solidarité pour la période 2021-2027. Le corps européen de solidarité a pour mission de permettre à des centaines de milliers de jeunes de s’investir en se portant volontaires ou en travaillant dans des projets organisés dans toute l’Europe.

Visioconférence des ministres de l’éducation de l’UE

La ministre fédérale Anja Karliczek a présidé la visioconférence des ministres de l’éducation de l’Union européenne © BMFSFJ
Schließen

Les ministres de l’éducation ont procédé à un échange de vues sur les idées, les initiatives et les mesures destinées à la création d’un espace européen de l’éducation d’ici 2025. L’objectif de l’espace européen de l’éducation est de renforcer la coopération des États membres de l’Union dans le domaine de l’éducation générale et de la formation professionnelle ainsi que de développer une stratégie commune face aux défis de l’ère du numérique. Les initiatives proposées portent en autres sur les points suivants :

  • l’amélioration des compétences numériques,
  • la mobilité à des fins d’apprentissage,
  • la reconnaissance des qualifications acquises à l’école, dans l’enseignement supérieur et dans le cadre des formations professionnelles,
  • le plurilinguisme,
  • l’apprentissage tout au long de la vie,
  • l’accès à une éducation de qualité élevée indépendamment des facteurs socio-économiques.

Durant la seconde partie de la visioconférence, les ministres de l’éducation ont été informés de l’état d’avancement du nouveau programme Erasmus+. Le programme Erasmus est l’une des initiatives européennes d’avenir les plus importantes et les plus couronnées de succès. Depuis 1987, plus de neuf millions de personnes en ont bénéficié. Erasmus+ vise à promouvoir la mobilité à des fins d’apprentissage à l’intérieur et au-delà des frontières de l’Europe, renforçant ainsi l’identité européenne.

Pour finir, la délégation portugaise a présenté les priorités qui seront les siennes dans le domaine de l’éducation durant sa prochaine présidence du Conseil de l’UE.