Contenu principal

L’égalité des genres est l’une des priorités du Ministère fédéral de la Famille pour la présidence allemande du Conseil de l’Union Européenne. Pour lancer sa présidence sur le thème de l’égalité, la Ministre fédérale de la Femme Franziska Giffey a signé avec son homologue portugaise Mariana Vieira da Silva et son homologue slovène Janez Cigler Kralj la Trio Presidency Declaration on Gender Equality. Dans cette déclaration, les trois états européens s’engagent à une coopération étroite dans le domaine de l’égalité de traitement. Les trois pays œuvrent notamment pour atténuer les conséquences négatives que la pandémie de Covid-19 a eues sur les femmes. Le trio se fixe comme objectif de mettre en place un système européen de secours des femmes victimes de violence. En outre, ils s’engagent à réduire l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes et à changer les stéréotypes et rôles sociaux attribués au genre. 

La déclaration commune forme la ligne directrice du travail du trio dans le domaine de l’égalité pour les années 2020 et 2021. Elle constitue par ailleurs une référence importante pour les autres États membres de l’UE, pour les institutions européennes et pour les prochains trios de présidences. Elle comprend notamment les priorités respectives des trois pays. Pour l’Allemagne, les priorités sont l’égalité entre les sexes dans la vie professionnelle et la protection des femmes contre la violence. 

Franziska Giffey, Ministre fédérale de la Femme : 

En ces moments où la coopération sur les questions de l’égalité devient de plus en plus difficile à l’échelle européenne, la signature de cette déclaration est un signal fort : Nous, l’Allemagne, le Portugal et la Slovénie, nous unissons nos forces pour améliorer concrètement la vie des femmes et des hommes. C’est pourquoi nous nous engageons en priorité pour des standards exigeants de protection des femmes contre la violence dans toute l’Europe. Nous voulons faciliter l’accès de tous à la protection et au soutien. C’est pour cette raison que nous avons comme objectif la création d’un numéro vert européen pour les femmes victimes de violence, de la même manière que nous avons en Allemagne une ligne de secours accessible jour et nuit au numéro 08000 116 016.

Dans la lutte contre la violence, nous voulons échanger les expériences que les pays ont eues, particulièrement pendant la crise sanitaire où des services de secours ont dû être mis en place dans l’urgence. Sur le thème de l’égalité dans la vie professionnelle, la pandémie a mis en évidence le fait que les femmes prennent en charge la majeure part des tâches ménagères, de l’éducation et du travail de soin. Ensemble en trio, nous voulons réduire l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes en Europe et recommander des mesures pour promouvoir une plus juste répartition du travail domestique et professionnel.  

À cause des limitations liées à la pandémie de COVID-19, les ministres n’ont pas pu se rencontrer en personne. La signature a donc eu lieu par visioconférence. La déclaration a pu voir le jour à l’initiative de l’Allemagne et a permis d’introduire, en parallèle des priorités des trois pays, une série d’événements. La ministre fédérale de la Femme a donc invité ses homologues à la réunion des Ministres européens chargés de l’égalité prévue en novembre à Potsdam.

La déclaration commune du trio de présidences est disponible sous le lien suivant (en anglais seulement)