Contenu principal

Le ministre fédéral de l’Intérieur, de la Construction et du Territoire, M. Horst Seehofer, constate : 

Cette réunion a été très constructive et nous a permis d’aborder des questions d’une grande importance pour l’avenir de l’Europe. L’Europe puise sa force dans une démarche commune. S’agissant du grand nombre de questions ouvertes auxquelles nous sommes confrontés, j’ai constaté d’importantes convergences sur de nombreux points. J’en sors optimiste de pouvoir arriver à des décisions substantielles sur des questions importantes dans les six prochains mois.

Message vidéo du ministre fédéral de l’Intérieur, Horst Seehofer, à l’occasion de la réunion informelle des ministres de l’Intérieur de l’UE (en anglais uniquement)

Partenariat européen des polices

La première partie de la réunion a permis aux ministres de l’Intérieur de s’accorder dans un très large consensus sur les possibilités de développer la coopération policière. Le ministre fédéral de l’Intérieur, de la Construction et du Territoire, M. Horst Seehofer, explique : 

En Europe, nous sommes confrontés à des réseaux criminels commettant leurs méfaits au-delà des frontières, dans des domaines tels que le trafic de drogues, la criminalité des filières de passeurs, l’abus sexuels d'enfants. Notre riposte à la criminalité transfrontalière doit être de renforcer la coopération européenne des autorités chargées de la sécurité. Nous devons ainsi assurer que la police puisse, dans le cadre du droit en vigueur, à tout moment et dans tout État membre accéder aux informations nécessaires venant de l’ensemble des autres États membres.

Le projet de donner des nouvelles impulsions dans le cadre d’un partenariat européen des polices a été largement approuvé. Un accent est mis sur une utilisation plus efficace des possibilités existantes pour l'échange d'informations. Par ailleurs, une revendication importante des ministres de l’Intérieur est d’étoffer considérablement la dotation financière des agences de l’UE dans le domaine des affaires intérieures (notamment Europol et Frontex), entre autres en vue de pouvoir se servir de nouvelles technologies, telles que l’intelligence artificielle, dans l’analyse de données.

Sauvetage en mer et lutte contre la criminalité des filières de passeurs

La deuxième partie de la réunion était axée autour des migrations à destination d’Europe. Tous les États membres se sont déclarés prêts à participer à la recherche d’une solution durable remplaçant les négociations ad hoc. Le ministre fédéral de l’Intérieur, M. Horst Seehofer, observe :

L’Europe est une communauté de valeurs, l’essentiel étant le respect de la dignité humaine et des droits de l’homme. Notre objectif partagé est d’éviter que des êtres humains perdent la vie en Méditerranée. Cela implique aussi d’aider les personnes secourues en mer. Quant aux personnes arrivant aux frontières extérieures, nous devons mettre en place une procédure pragmatique et s’inscrivant dans un sens de responsabilité européen, associant le plus grand nombre d’États membres possible. Il en va de même pour la reconduite des personnes n’ayant pas droit à une protection au sein de l’UE. Des conférences seront organisées prochainement en Europe, visant à convenir des étapes concrètes dans ce sens. Aujourd’hui, j’ai constaté une très grande volonté auprès de mes collègues de poursuivre ces entretiens de manière ciblée.

Par ailleurs, un consensus régnait sur le fait qu’une coopération renforcée avec des État tiers est un élément crucial de la lutte contre la criminalité des filières de passeurs et d’une politique de retour réussie. Le proche avenir verra, entre autres, l’organisation d’une conférence par l’Italie, programmée pour le 13 juillet 2020, qui devra donner le coup d’envoi pour une coopération encore plus étroite avec les États de l’Afrique du Nord, entre autres en matière de lutte contre la criminalité des filières de passeurs.

Pour plus d’informations : 

Pour connaître le programme de travail complet du ministère fédéral de l’Intérieur, de la Construction et du Territoire pour la présidence allemande du Conseil de l’UE, veuillez consulter le site suivant :