Contenu principal

Dès aujourd’hui, les Européennes et les Européens peuvent découvrir les nombreuses activités sur le site www.goethe.de/eu2020.

Qu’il s’agisse de rencontres culturelles dans des maisons privées, de discussions sur l’utilisation de l’intelligence artificielle, d’échanges entre les générations d’Europe ou d’une installation interactive sur les places des villes – les projets que le Goethe-Institut met en œuvre dans le cadre de la présidence allemande du Conseil de l’UE rendent l’Europe tangible. 

Ces projets font partie du programme culturel du gouvernement fédéral pour la présidence du Conseil de l’UE. Ce programme suit délibérément une approche novatrice : il est européen, car c’est en travaillant ensemble sur l’avenir que l’on crée le mieux une culture commune. Il est numérique, car la sphère publique européenne est depuis longtemps devenue inconcevable sans l’espace numérique. Enfin, il donne aux jeunes une voix, car ce n’est qu’avec eux que l’avenir européen peut être façonné. 

« Cuisine d'Europe » : la cuisine est un lieu de communauté, de rencontre et d’hospitalité unique en son genre. Dans le cadre du projet « Cuisine d’Europe », elle se transforme donc en une plateforme de dialogue à l’échelle européenne. Lectures, concerts, performances, discussions – dans dix États membres, des artistes vivant en Europe organisent des rencontres physiques ou virtuelles avec des citoyennes et citoyens venant d’une autre ville que leur ville d’origine. Les événements sont enregistrés numériquement et diffusés. 

« Génération A = Algorithme » : big data, algorithmes, biotech – comment l’intelligence artificielle (IA) change-t-elle la vie quotidienne des Européennes et Européens ? Et comment peut-on influencer cette évolution d’une manière socialement responsable ? La génération A explorera ces questions lors de hackathons sur le climat, au sein de résidences d’IA, dans la série de discussions en ligne « Couch Lessons », des résidences robotiques ou d’autres formats divers. L’accent sera notamment mis sur le travail, la créativité, l’éthique et le changement climatique. 

« #oekoropa » : comment voulons-nous voyager en Europe à l’avenir ? Dans le cadre d’un concours pour les jeunes, des élèves européens âgés de 16 à 19 ans s’efforceront de répondre à cette question. Les dix meilleures idées de voyages respectueux du climat entre les trois capitales du trio de présidences (Berlin, Lisbonne et Ljubljana) et leur ville d’origine seront récompensées. Les équipes gagnantes pourront commencer leur voyage au printemps 2021. La date limite d’envoi des concepts de voyage est le 1er octobre 2020.

« Parlez-moi d’Europe » : dix discussions entre jeunes et plus âgés auront lieu dans dix pays européens. Le projet vise à susciter un échange entre les générations sur l’Europe, son histoire et son avenir. Les discussions seront basées sur des témoignages d’époque de personnalités publiques nées avant 1945, qui ont façonné les discours européens. Ces témoignages sont rassemblés dans les « Archives européennes des voix ». Des formats numériques et audio sont prévus pour accompagner les événements. 

« Le mur qui disparaît » : un mur se dresse dans l’espace public, les citoyennes et citoyens deviennent actifs. Une installation interactive permet de découvrir la diversité de l’Europe. À la fin, le mur a disparu. Tout comme les frontières et les barrières mentales en Europe.

À propos des projets du Goethe-Institut pour la présidence allemande du Conseil de l’UE

Les projets du Goethe-Institut font partie du programme culturel du gouvernement fédéral pour la présidence allemande du Conseil de l’UE. Ils sont planifiés et coordonnés par le Goethe-Institut en collaboration avec son réseau de partenaires européen. Le ministère fédéral des Affaires étrangères soutient les projets avec des fonds spéciaux dédiés à la présidence allemande du Conseil de l’UE.  

Pour en savoir plus sur le programme culturel, cliquez ici