Contenu principal

© Auswärtiges Amt
Schließen

Ce samedi, un avion bien particulier décolle de laéroport de Munich : dans le cadre du « pont aérien humanitaire » de lUnion européenne, près de 35 tonnes de fournitures ont été livrées à la capitale libanaise. Le 4 août, une explosion dévastatrice dans le port de la métropole a fait au moins 190 victimes et plus de 6500 blessés. 

© Auswärtiges Amt
Schließen

 Laide apportée est une expression de la solidarité concrète des États membres de lUnion européenne avec le peuple libanais et a été supervisée par le commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarčič (à dr.), ici à l’aéroport de Beyrouth aux côtés du directeur de la protection civile libanaise, Raymond Khattar. Lambassadeur allemand à Beyrouth, Andreas Kindl, était aussi présent au moment de latterrissage. Le pont aérien humanitaire de lUnion européenne a été mis en place afin dapporter une aide rapide et sans formalités excessives dans le contexte de la lutte contre la pandémie de COVID-19.

© Auswärtiges Amt
Schließen

Parmi les fournitures se trouvent notamment sept ambulances et des équipements de protection pour les sapeurs-pompiers. Laide humanitaire durgence a dû être acheminée à bord dun avion de transport de type Antonov An-124, dont la construction remonte déjà à la fin des années 1970.

Lexplosion na pas seulement détruit le port mais aussi de larges parties de la ville. Dans la stratégie de l« Équipe européenne », des États-membres coopèrent individuellement avec des acteurs privés. Cette fois, il sagissait de lAllemagne et du Portugal avec le soutien dOrienthelfer, une organisation humanitaire de Munich.

 

© Auswärtiges Amt
Schließen
​​​​​​​

Depuis début mai, 66 avions ont déjà décollé dans le cadre du pont aérien humanitaire de lUnion européenne. Ils ont apporté plus de 1200 tonnes de fournitures dans des régions connaissant des besoins en matière de santé. Ces vols sont entièrement financés par l’​​​​​​​Union européenne.