Contenu principal

Depuis le début de la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne, un véhicule bleu se déplaçant à l’électricité et arborant le logo de la présidence allemande, se tient chaque jeudi de 10h00 à 15h00 devant le Reichstag, le siège du Bundestag allemand à Berlin. Il s’agit de l’« Infomobile » du Bundestag destiné à informer les citoyennes et les citoyens sur les tâches particulières assumées par le Parlement allemand durant la présidence allemande du Conseil. « En tant que Bundestag, au cœur de notre démocratie, nous accueillons les parlements nationaux et nous voulons les rapprocher et approfondir leurs liens », a déclaré la vice-présidente du Bundestag Claudia Roth, lors de l’inauguration le 1er juillet de l’Infomobile consacré à la « dimension parlementaire » de la présidence allemande. Mais de quoi s’agit-il ?

Intensifier le dialogue entre les parlements nationaux et avec le Parlement européen

Traditionnellement, la présidence du Conseil de l’UE est assurée à tour de rôle par chaque État membre de l’UE pour une durée de six mois. Ce rôle revient en premier lieu au gouvernement de l’État qui assume cette présidence. Mais parallèlement, il existe ce qu’on appelle la « dimension parlementaire » de la présidence du Conseil de l’UE. Le Parlement du pays qui exerce la présidence doit veiller à renforcer le rôle des parlements nationaux au sein de l’UE et, surtout, la coopération interparlementaire. Ceux-ci ont été étendus par le traité de Lisbonne entré en vigueur le 1er décembre 2009. En d’autres termes, le « parlement de la présidence » doit approfondir et consolider le dialogue entre les parlements nationaux et avec le Parlement européen. Il organise pour cela des conférences et des évènements auxquels il convie les autres parlements de l’UE. L’objectif principal de ces réunions est de permettre aux députés de mieux comprendre la position de leurs collègues dans les autres États membres, d’approfondir leurs réseaux et d’établir un climat de confiance. Les conférences interparlementaires ne peuvent pas prendre de décisions contraignantes.

Un rôle assumé conjointement par le Bundestag et le Bundesrat

En République fédérale d’Allemagne, ce rôle incombe en premier lieu au Bundestag allemand. En tant qu’organisateur principalement responsable de la dimension parlementaire, il coopère avec le Bundesrat, qui participe également à cette dimension parlementaire en tant que deuxième chambre et représentation des Länder allemands. 

Déclaration commune des parlements d’Allemagne, du Portugal et de Slovénie

Les tâches assumées par le parlement de la présidence sont multiples. À l’instar du gouvernement de l’État qui assure la présidence, il présente, en amont d’un « trio de présidences », un programme commun avec les deux autres parlements des pays de la présidence. Du 1er juillet 2020 au 31 décembre 2021, l’Allemagne forme un « trio de présidences » avec le Portugal et la Slovénie. C’est ainsi que le président du Bundestag Wolfgang Schäuble (CDU) et le président du Bundesrat Dietmar Woidke (SPD), ministre-président du Land de Brandebourg, ont signé le 29 juin 2020, conjointement avec le président du Parlement portugais Eduardo Ferro Rodrigues, le président de l’Assemblée nationale slovène Igor Zorčič et le président du Conseil national slovène Alojz Kovšca, une déclaration commune des parlements d’Allemagne, du Portugal et de Slovénie « en vue de la réalisation de la dimension parlementaire du trio de présidences du Conseil de l’Union européenne ». La signature a eu lieu dans le cadre d’une visioconférence, pour cause de coronavirus. Dans la déclaration conjointe, les présidents des trois parlements ont notamment convenu de promouvoir la conférence sur le futur de l’Europe. Wolfgang Schäuble a également invité ses collègues à considérer la grave crise actuelle comme une chance pour concevoir une Europe plus innovante et plus résiliente.

Réunions sur le coronavirus, le changement climatique et les questions sociales

En parallèle, chaque parlement de la présidence adopte son propre programme de travail, dans lequel il présente ses priorités ainsi que les manifestations interparlementaires à venir. Le Bundestag accueillera ainsi toute une série de conférences réunissant des parlementaires des 27 États membres de l’UE sur des thèmes qu’ils estiment d’une actualité brûlante. En raison de la crise engendrée par le coronavirus, ces rencontres auront lieu, au moins jusqu’à fin septembre, non en présentiel au Bundestag, mais par visioconférence.

Le coup d’envoi a été lancé le 27 mai lors d’une conférence virtuelle qui a réuni le président du Bundestag, Wolfgang Schäuble, le président du Parlement européen, David Maria Sassoli, ainsi que les présidents de tous les groupes parlementaires du Bundestag et du Parlement européen. Elle a été suivie le 29 juin par une rencontre sous forme numérique avec les présidents des parlements du trio de présidences et le 2 juillet par un échange de vues avec les membres de la Commission européenne et avec sa présidente, Ursula von der Leyen.

La majorité de ces événements sont des consultations appelées conférences permanentes qui ont lieu pendant chaque présidence du Conseil, comme la réunion des responsables de la politique extérieure et de sécurité ou celle des parlementaires responsables des politiques budgétaire, financière et économique, par exemple. Mais le Bundestag organisera également trois autres réunions sur des sujets qui tiennent particulièrement à cœur aux députés de la commission des Affaires de l’Union européenne : une conférence sur la pandémie de Covid-19 et sur la question de savoir comment l’Europe pourra en sortir renforcée, une autre consacrée au changement climatique et à une politique agricole commune de l’UE et une dédiée à « L’Europe sociale ».

Un nouveau site Web et un compte Twitter

Enfin, parmi les tâches du parlement de la présidence, figure également un travail de relations publiques. Ainsi, à l’occasion du début de la présidence allemande, le Bundestag a lancé un nouveau site web, baptisé www.parleu2020.de, et ouvert simultanément son propre compte Twitter sous le nom @parleu2020de. Disponible en allemand, en anglais et en français, le site web fournit des informations sous forme d’articles, de vidéos et de podcasts sur les activités parlementaires qui se dérouleront durant la présidence. Il sert également de plateforme pour la retransmission en direct des conférences. Des offres interactives sont également prévues pour les plus jeunes : quiz, puzzle et concours scolaire. Ces offres seront également proposées aux personnes qui s’informeront auprès de l’Infomobile du Bundestag, avec peut-être une récompense à la clé pour ceux qui répondront aux questions du quiz.

Pour plus d’informations :