Contenu principal

À l’ordre du jour du Conseil des affaires étrangères (CAF) figuraient notamment des discussions sur l’évolution de la situation en Libye à la suite des récentes annonces des dirigeants libyens et sur la manière dont l’UE peut contribuer à la résolution de la crise dans le pays ainsi qu’à un cessez-le-feu durable. Les discussions comprenaient également un échange sur les priorités communes de l’UE et de l’Afrique en vue de la réunion des ministres des affaires étrangères de l’UE et de l’Union africaine (UA) prévue pour le 28 septembre 2020 et la situation au Bélarus, où les protestations contre le président Loukachenko se poursuivent.

L’accent a également été mis sur les relations de l’UE avec la Chine à la suite du récent sommet, les relations avec la Russie, la situation en Méditerranée orientale, les relations tendues entre l’UE et la Turquie et la situation au Liban suite à l’explosion du port de Beyrouth.

Le prochain Conseil des affaires étrangères est prévu pour le 12 octobre.